N°1 français de la croisière
04 20 10 10 68
7J/7 jusqu'à 21h
Besoin d'aide

Croisière Zimbabwe

Population : Le Zimbabwe a l'une des plus faibles espérances de vie au monde. En juillet 2012, la population est de 12 619 600 habitants occupant une superficie totale de 390 245 km² soit une densité de 32,33 habitants par km². Environ 38% d'entre eux vivent dans les grandes villes comme Harare, la capitale. Le taux de mortalité compte parmi les plus élevés soient respectivement 12,38 et 28,23 pour mille habitants. Quant à la composition ethnique, la population est dans la quasi-totalité originaire d'Afrique : 82% de Shonas et 14%, Ndébélés et 2% pour les autres peuples africains. Les Métis et les Asiatiques ne représentent que 1% de la population et les Européens encore moins. L'anglais, le shona et le sindebele sont les langues officielles du pays.

Religion : Les missionnaires portugais sont les premiers à convertir les Zimbabwéens au christianisme. De nos jours, il s'agit de la religion la plus influente de tout le pays bien que les pratiquants ne représentent que 25% des habitants. Ainsi, la moitié de la population zimbabwéenne reste adepte du syncrétisme religieux et mélange les croyances ancestrales autochtones aux traditions chrétiennes. Bien que la pratique des religions traditionnelles ait nettement baissé depuis l'arrivée des premiers missionnaires européens, près d'un quart des Zimbabwéens y est resté fidèle. L'arrivée des missionnaires a permis à la population de s'instruire, mais les traditions zimbabwéennes ont aujourd'hui perdu de leur authenticité. Il est à noter aussi que le bouddhisme, l'hindouisme et l'islam sont aussi présents dans le pays, ne réunissant cependant que 1% de la population totale.

Histoire : Des milliers d'années avant notre ère, le Zimbabwe était déjà peuplé par les Shonas. Des agriculteurs de langues bantoues se sont installés dans le pays peu de temps après les Shonas. Au 12e siècle, le pays concentre son activité économique sur le commerce de l'or, de l'ivoire et des objets en cuivre. Le 14e siècle est marqué par la montée en puissance du royaume de Monomatapa qui s'est établi autour de Great Zimbabwe. La mort du roi Matope en 1480 aura pour conséquence le déclin de ce puissant royaume. Celui-ci disparaît définitivement en 1608 avec l'attribution aux Portugais par le roi de l'époque des mines d'or, de fer, de cuivre et d'étain de son royaume. Au 17e siècle, l'État du Changamire a quasiment réussi à reconquérir toutes les terres de l'ancien royaume de Monomatapa jusqu'à ce que les Ngouni ne viennent tout détruire sur leur passage. En 1830, ce fut au tour des Ndébélés d'imposer aux Shonas leur puissance. En 1888, l'homme d'affaires britannique Cecil John Rhodes obtient une concession de droits miniers du roi Ndébélé Lobengula. En réalité, le document que le roi signe est l'annexion de son royaume. Avec l'aide de la Pioneer Column, Salisbury, l'actuelle Harare, est fondée en 1890.
En 1895, le pays devient une colonie britannique nommée Rhodésie et dirigée par la British South Africa Company de Cecil Rhodes. En 1923, la Rhodésie devient une colonie de la Couronne britannique et le gouvernement du futur Zimbabwe adopte une politique de ségrégation à l'instar de l'Afrique du Sud. Dans les années 60, le Front Rhodésien, un parti composé exclusivement de Blancs, revendique l'indépendance de la Rhodésie-du-Sud. Le 11 novembre 1965, le gouvernement de Ian Smith déclare de façon unilatérale l'indépendance du pays sans la reconnaissance du Royaume-Uni. Après une longue lutte pour le partage du pouvoir, un régime multiracial est enfin instauré avec l'adoption d'une nouvelle Constitution en 1979. Robert Mugabe monte au pouvoir en 1980 en tant que Premier ministre. Au fil des années, les propriétaires blancs sont expropriés, la crise économique empire et la population fuit vers les pays voisins. En 2009, Morgan Tsvangirai, le leader de l'opposition zimbabwéenne devient Premier ministre.

Les villes principales : Harare, la plus grande ville et la capitale du pays, peut parfaitement servir de point de départ pour faire du tourisme au Zimbabwe. Ses magnifiques édifices hérités de la colonisation ne sont qu'un aperçu de ce que la ville offre à ses visiteurs. Une promenade dans les rues de la capitale permet entre autres d'admirer le Cecil House, le Market Hall, mais aussi les bâtiments du parlement. La National Gallery, la réserve de Mukuvisi Woodlands ainsi que les jardins botaniques sont d'autres sites à ne surtout pas manquer à Harare.
Bulawayo, la deuxième plus grande ville du territoire, mérite aussi une escapade. Elle abrite un important patrimoine culturel pour ne citer que le National History Museum et le Railways Museum.

Quand partir ? : Le mois de juin est idéal pour profiter de toutes les attractions qu'offre le pays.

Modalités de départ : Le visa est obligatoire pour tous les ressortissants français désirant visiter le Zimbabwe. L'on peut l'obtenir à l'ambassade du Zimbabwe à Paris ou à l'aéroport d'arrivée. Il faut faire attention aux piqures de moustiques une fois sur place. Souscrire une assurance maladie est vivement recommandé avant le départ.



Croisières en Afrique

Croisières Zimbabwe en promo

Toutes nos croisières Zimbabwe

Ok

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h
Sam de 9 à 23h
Dim de 10 à 23h

x
04 20 10 10 68**
 Conseils et Réservations
7J/7 Jusqu'à 21h
prix d'un appel local