N°1 français de la croisière
04 20 10 10 68
Lundi au vendredi : 9h à 19h00 - Samedi : 10h à 18h00
Besoin d'aide
Croisière > Croisière Asie > Croisière Taïwan, Province De Chine

Croisière Taïwan, Province De Chine

Population : Sur les 23 millions de Taïwanais répartis sur toute l’île, une faible minorité est constituée des peuples autochtones. Parmi les plus représentés, les Atayal, les SaisiYat, les Bunun, les Tsou, les Thao, les Paiwan, les Rukai, les Puyuma, les Yami et les Kavalan constituent moins de 15% des habitants. 98% des Taïwanais sont des Chinois issus de l’ethnie Han. Les Européens descendant des colons hollandais ainsi que les Japonais représentent une très faible minorité installée essentiellement dans les zones les plus urbanisées du bassin de Taipei. En matière de croissance démographique, le pays souffre d’un taux de natalité moindre, avec un chiffre enregistré à 09% en 2011.

Religion : À Taïwan, les religions chinoises sont très influentes. Les croyances sont fondées sur les divinités. Les rites religieux font partie du quotidien des Taïwanais. Chaque jour et dans n’importe quelle grande ville, les temples et sanctuaires sont hautement fréquentés. Les offrandes sont déposées sur les autels avant une prière. Il n’est pas rare, en voyage à Taïwan, de trouver des autels dédiés aux ancêtres et aux divinités dans les foyers et dans la majorité des commerces. Néanmoins, toutes les grandes religions du monde sont représentées à Taïwan. Mais les bouddhistes demeurent les plus nombreux suivis de près par les taoïstes.

Histoire : Durant l’ère préhistorique, le mont Shigong, le canton de Bali et le bassin de la rivière Cailiao constituaient les premiers habitats des aborigènes. Terre d’immigration dès l’an 600, Taïwan était fort plébiscitée par les navigateurs européens, dont les Portugais, les Espagnols et les Hollandais. Baptisée l’île de Formose, Taïwan devient une possession portugaise dès le 16e siècle. Au 17e siècle, Taïwan est rattachée à l’Empire du Milieu. Ce traité favorise l’immigration des peuples Mings provenant du littoral sud de la Chine. La guerre éclate entre la Chine et le Japon vers la fin des années 1800. Vaincue à la suite d’un affrontement violent, la Chine restitue l’île de Formose au Japon. Au début du 19e siècle, les aborigènes et les nouveaux immigrants chinois se révoltent contre le pouvoir japonais en place. Durant plus de cinquante ans, l’île de Formose est sous étroite surveillance, les insulaires étant réprimés d’une façon très rigoureuse. Les décisions de pacification ont conduit le gouvernement japonais à la faillite. La colonie décide alors de promouvoir les exploitations agricoles et l’exportation des produits industriels.
En 1945, lorsque la Seconde Guerre mondiale prend fin, le Japon signe le traité de Potsdam, promulguant le transfert de Taïwan à la République de Chine. Les forces japonaises se replient dès le mois de septembre 1945. Bien que ravie d’avoir retrouvé sa mère patrie,Taïwan se rend compte rapidement du comportement oppressif de la Chine voulant accaparer toutes ses terres fertiles. Le choc culturel entre des aborigènes sous la domination japonaise pendant plusieurs années et des « colons » chinois voulant utiliser l’île comme bastion de la guerre contre les communistes entraine de violentes émeutes dès 1947. Les communistes ayant vaincu la République de Chine sur le continent se réfugient à Taïwan de 1949 à 1950 jusqu’à ce que des troupes américaines décident de défendre Taïwan de l’emprise des Chinois communistes. Les relations diplomatiques avec la République de Chine sont interdites (loi martiale). Les troupes américaines quittent le territoire en 1987 et offrent à Taïwan une aide militaire pour se défendre contre d’éventuelles autres invasions. Cette même année marque l’abolition de la loi martiale.

Les villes principales : Taipei, la plus grande ville de Taïwan concentre près de 3 millions d’habitants. Première curiosité touristique à visiter à Taipei, la tour Taipei 101 demeure l’emblème de la ville. La quatrième plus haute tour du monde après le Burj Khalifa de Dubaï, la Mecca Royal Clock Tower à la Mecque, le One Wolrd trade Center à New York et le Willis Toxer à Chicago, trône sur ses 509 mètres pour 101 étages. Taipei est également célèbre pour ses marchés de nuit et ses centres de massages traditionnels que l’on rencontre aux méandres des rues du centre-ville.
Avec son climat tropical et son littoral merveilleusement aménagé, la ville de Kaohsiung est un autre point de chute conseillé pour visiter Taïwan dans les règles de l’art. Son quartier portuaire, le plus animé de tous, regorge de restaurants-bars et pubs conviviaux.
Au centre-ouest de l’île, la cité de Taichung est l’un des fleurons du tourisme à Taïwan grâce à son climat très agréable et ses sites historiques de renom.

Quand partir ? : D’octobre à mars, le climat taïwanais est très agréable. Le soleil est toujours présent et les précipitations sont rares.

Modalités de départ : En ce qui concerne les formalités d’entrée, un séjour à Taïwan de moins de 30 jours ne nécessite pas l’obtention d’un visa. Le passeport doit par ailleurs être valable au-delà de 6 mois après la date prévue du retour. Le terminal numéro 1 de l’aéroport Paris Charles de Gaulle dessert quatre vols hebdomadaires vers Taipei. Le trajet dure 13 heures.



Toutes les croisières Asie

Croisières Taïwan, Province De Chine en promo

Toutes nos croisières Taïwan, Province De Chine

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h
Sam de 9 à 23h
Dim de 10 à 23h

x
04 20 10 10 68**
 Conseils et Réservations
Lundi au Vendredi : 9h à 19h00
Samedi : 10h à 18h00

prix d'un appel local