> Croisière Ukraine

Croisière Ukraine

Population : La croissance démographique en Ukraine est en perpétuelle régression. Le faible taux de natalité estimé à près de 10% par an ne parvient pas à combler le taux de mortalité enregistré à 15% par an. Selon les projections démographiques, l’Ukraine fera face à une importante chute de 23% en nombre d’habitants d’ici 2050. Si les statistiques de 2011 estiment le nombre d’habitants à près de 46 millions, ce chiffre devrait atteindre les 35 millions d’ici une trentaine d’années. Pour anticiper cette situation plus qu’alarmante, le gouvernement ukrainien a décidé depuis 2005 d’octroyer une prime à la naissance pour chaque foyer. Englobée dans le territoire de l’Union Soviétique jusqu’à son indépendance en 1991, l’Ukraine est une nation cosmopolite aujourd’hui majoritairement composée d’Ukrainiens de souche et de Russes qui ont gardé leur propre culture. Les Polonais, les Hongrois et les Roumains représentent une faible minorité installée dans les régions frontalières.

Religion : La majorité des Ukrainiens sont adeptes de l’Église Orthodoxe. L’Église catholique orientale en communion avec le Pape mélange les pratiques religieuses à d’autres rites liturgiques orientaux. Les protestants et les juifs constituent une minorité répartie sur l’ensemble du territoire.

Histoire : Rattachée à l’Union Soviétique jusqu’à son indépendance en 1991, l’Ukraine est restée dépendante de sa grande voisine russe des siècles durant. L’Ukraine, ancienne Principauté de Kiev, est peuplée depuis de 5e siècle avant notre ère par les ethnies kourganes. La Principauté Kiev entre en jeu bien plus tard vers l’an 800. Cet État autrement appelé Rous kiévien gouverne le pays jusqu’en 1169. Les peuples slaves élisent Kiev comme capitale. Les invasions mongoles débutent vers l’an 1240. À l’issue d’une guerre opposant les Mongols et la Lituanie, l’Ukraine devient propriété du grand duché de Lituanie. Lorsque la Lituanie est rattachée à la Pologne sous la République polono-lituanienne, l’Ukraine prône la littérature polonaise. Cette société féodale héberge les bourgeois allemands, hongrois et polonais dans ses plus grandes villes comme Kiev ou Odessa.
Les invasions juives s’accroissent au 14e siècle, lorsqu’ils sont chassés des territoires de l’Europe occidentale. Ils se réfugient alors dans les régions de l’Ouest ukrainien, la partie la plus sauvage jamais exploitée. Dans ces domaines privilégiés, les juifs créent les petites « Républiques cosaques », leur mettant hors de contrôle de l’État polonais. Ces nouveaux arrivants incitent les paysans ukrainiens à se révolter contre le gouvernement polonais. À la suite des affrontements, Kiev est libérée. Mais les républiques cosaques sont rapidement contraintes de trouver de nouveaux alliés pour faire face à la puissance polonaise. Le traité avec la Moscovie est signé en 1654. La Russie combat désormais aux côtés de l’Ukraine pour sa lutte vers l’indépendance. Le traité d’Androussovo signé en 1667 autorise le partage des terres ukrainiennes entre la Russie et la Pologne.
Au cours des deux Grandes Guerres, l’Ukraine tente à plusieurs reprises de se défaire des pouvoirs russes et polonais. Une série de révolutions conduit à l’établissement de diverses forces de libération, mais en vain. L’effondrement inattendu de l’État soviétique apparaît comme une solution fortuite pour les Ukrainiens. L’indépendance est proclamée en août 1991.

Les villes principales : Hébergeant près de 3 millions d’habitants, Kiev représente l’équilibre parfait entre modernité et traditions en Ukraine. Avec sa vieille ville construite à flanc de collines, la cité regorge de sites historiques. Patrimoine incontournable, la Laure des grottes de Kiev, cet incommensurable monastère orthodoxe, surplombe la ville perchée sur son promontoire. La cathédrale Sainte-Sophie achevée de construction en 1037 exhibe la splendeur de son architecture byzantine. Le musée de la Seconde Guerre mondiale est un autre arrêt primordial pour faire le plein de culture à Kiev. Le parc de la Victoire, le palais Marie, la Porte d’Or et l’opéra sont des lieux hautement touristiques immanquables.
Grande ville portuaire lovée dans la péninsule de la Crimée, Sébastopol reste favorable aux vacances de détente dans une atmosphère très agréable. Outre les activités aquatiques que l’on y pratique en été, les promenades en centre-ville croisent les beaux bâtiments du 19e siècle construits durant l’ère communiste. À 15 km de Sébastopol, la petite ville de Balaklava abrite d’exceptionnelles ruines de forteresses génoises, des sites touristiques de renom.

Quand partir ? : La période idéale pour le tourisme en Ukraine se situe entre les mois de mai et septembre. Le soleil souriant permet de visiter l’Ukraine dans son essentiel et découvrir le faste des grandes villes du nord et du sud.

Modalités de départ : L’obligation de possession d’un visa d’entrée en Ukraine est temporairement levée pour les ressortissants de l’Union européenne. Le passeport valide au moins 6 mois après la date du retour est obligatoire. Pour accéder à Kiev en voiture, au départ de Paris, il faut compter environ 25 heures de route. Mais pour tous projets de location de voiture sans chauffeur, il est nécessaire de disposer d’un permis de conduire et d’une carte d’assurance internationale. La durée vol pour un voyage France-Ukraine est de 3 heures.



Croisieres Volga et Dniepr

Croisières en promo

Désolé mais actuellement aucune croisière Ukraine n'est disponible. Nous vous proposons ci-dessous nos meilleures croisières du moment :

Toutes nos croisières Ukraine

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h