> > Croisière Turks Et Caïques, Îles

Croisière Turks Et Caïques, Îles

Population : Composé d'une trentaine d'îles situées au sud-est des Bahamas, l'archipel des îles Turques et Caïques possède une superficie totale de 497 km² sur laquelle sont répartis près de 44 900 habitants d'après les recensements de 2012. La densité de la population des îles est d'environ 90,35 habitants par kilomètre carré. Elle est dominée à 87,6% par une majorité de noirs descendants d'anciens esclaves d'Afrique. Les habitants d'origines européennes regroupent 7,9% et les métis 2,5%. La minorité est formée par les Amérindiens réunissant 1,3% de la population ainsi que d'autres groupes ethniques à 0,7%. Les habitants des Îles Turques et Caïques vivent longtemps avec une espérance de vie à la naissance de 79,26 ans. Environ 93% de la population habitent en zone urbaine. L'anglais est la langue officielle sur tout le territoire, mais le créole des îles Turques et Caïques, une langue à base d'anglais, est utilisé par plus de 80% des habitants Afro-Caribéens. Celle-ci ne jouit d'aucun statut de langue officielle même si l'anglais joue seulement le rôle de langue secondaire dans la vie quotidienne des insulaires.

Religion : Très croyante, la population des îles Turques et Caïques est en majorité chrétienne. Comme dans tous les dominions de l'Empire britannique, le protestantisme est la religion la plus répandue. L'Église Baptiste est la plus importante avec ses fidèles regroupant 35,8 % de la population. L'Église de Dieu quant à elle en réunit 11,7 % et l'Église Anglicane 10 %. D'autres protestants dont les Méthodistes et les Adventistes du Septième Jour rassemblent respectivement 9,3 % et 6 % des habitants. L'Église Catholique Romaine est aussi très influente dans les îles avec une proportion de 11,4 % des insulaires convertis au catholicisme. Les Témoins de Jéhovah sont les petits derniers et forment seulement 1,8 % de la population. Environ 14 % des habitants des îles Turques et Caïques pratiquent des religions autres que le christianisme. Pour la communauté catholique, l'église des Îles Turques et Caïques est une mission Sui luris, une mission indépendante dont l'archevêque de Newark est le supérieur ecclésiastique.

Histoire : Durant les premières heures de son histoire, l'archipel des Îles Turques et Caïques était habité par les Amérindiens Arawaks qui furent petit à petit chassés des îles par les Indiens Caraïbes. Le premier contact avec les Européens remonte à 1512, l'année où Juan Ponce de Léon découvre l’archipel. À cette époque, les Espagnols réduisaient en esclavage les Amérindiens Caraïbes et les envoyaient dans les autres colonies antillaises de l'Espagne. Entre le 16e et le 18e siècle, les Espagnols, Français et Britanniques se disputèrent la souveraineté sur les îles Turques et Caïques. Entre-temps, celles-ci servaient de repaire aux pirates. Il a fallu attendre l'implantation des collecteurs de sel des Bermudes sur l'île de Grand Turk en 1681 pour que les îles soient enfin officiellement colonisées.
Dans les années 1780, des loyalistes britanniques fuyant la guerre d'indépendance américaine s'installent dans la région et contribuent à la naissance de l'industrie agricole des îles. La plupart d'entre eux se sont convertis à l'exploitation du sel et ont quitté progressivement l'île à cause des ouragans. Les esclaves eux sont restés et ont adopté le mode de vie des chasseurs-cueilleurs et des pêcheurs. En 1848, les îles Turques et Caïques deviennent une colonie britannique dirigée par le gouverneur de la Jamaïque jusqu'à l'accession à l'autonomie en 1959. Dans les années soixante, des investisseurs américains se sont implantés sur les îles pour édifier les premières infrastructures touristiques, dont la piste d'atterrissage de l'île des Providenciales. En 1988, une nouvelle constitution fut mise en place pour l'archipel et les élections furent remportées par le Progressive National Party.

Les villes principales : Située au centre de l'île de Grand Turk, Cockburn Town est la capitale des Îles Turques et Caïques. La ville fut fondée en 1681 et abrite le siège du gouvernement depuis 1766. Il s'agit du meilleur endroit où commencer le tourisme aux îles Turques et Caïques. Ses maisons de style colonial et son Musée National sont les principales attractions de la ville.
Balfour, la ville principale de l'île de Salt Cay est une autre charmante destination de l'archipel. Les côtes de la ville sont particulièrement propices à l'observation des baleines.
Autre site à ne pas manquer lors d'un voyage dans les îles, Parrot Cay est une petite île abritant la plus belle station de villégiature de l'archipel.

Quand partir ? : La meilleure période pour y passer les vacances se situe entre mars et novembre, hors-saison des pluies.

Modalités de départ : Les citoyens français qui veulent visiter les îles Turques et Caïques doivent tout simplement se munir d'un passeport valide 6 mois après la sortie du territoire. Si le vol transite par les États-Unis, les ressortissants français doivent avoir en leur possession un passeport électronique individuel ou un passeport à lecture optique individuel. Aucun vaccin n'est obligatoire pour visiter les îles.



Croisières Caraïbes

Croisières Turks Et Caïques, Îles en promo

Toutes nos croisières Turks Et Caïques, Îles

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h