> Croisière Svalbard Et Île Jan Mayen

Croisière Svalbard Et Île Jan Mayen

Population : Svalbard et l'île Jan Mayen comptaient un peu moins de 2 000 habitants. Ils sont répartis sur une superficie totale de 61 395 kilomètres carrés soit une densité de la population de 0,03 habitant au kilomètre carré. L'île de Jan Mayen compte seulement 18 habitants qui sont essentiellement des scientifiques. À Svalbard, la population est composée de deux grands groupes ethniques. Les Norvégiens sont majoritaires et regroupent environ 55,4% des habitants. Les Russes et les Ukrainiens quant à eux forment les 44,3% de la population. L'on y dénombre également une petite minorité de 0,3% réunissant d'autres communautés ethniques. L'indice de croissance de la population était estimé en 2012 à – 0,025%. Même si le norvégien est la langue officielle utilisée dans le pays, le russe y est aussi très parlé notamment par l'autre moitié de la population formée par les Russes et les Ukrainiens.

Religion : La religion occupe une place importante dans la culture des Svalbardiens. Les habitants de Svalbard et de l'île Jan Mayen sont protestants. C'est l'Église luthérienne de Norvège, une ancienne religion d'État, qui a apporté le christianisme dans la région. D'après les dernières statistiques, l'église réunit environ 90% de la population totale de ces deux territoires norvégiens. Jusqu'au mois de mai 2012, le Roi régnant était le gouverneur suprême de l'Église évangélique et luthérienne de Norvège.

Histoire : La découverte de l'archipel de Svalbard est attribuée à l'explorateur néerlandais Willem Barents en 1596. Au 17e siècle, les chasseurs de baleines et les trappeurs de différentes nationalités s'installent dans la région pour chasser la baleine, les phoques, les ours et les renards. Le début du 20e siècle fut marqué par le développement de l'exploitation du charbon à Spitzberg.
En 1920, l'archipel devient officiellement territoire norvégien par un traité sur l’archipel. Le traité prévoit également que tous les pays signataires jouissaient du même droit à l'exploitation des ressources des îles. Durant la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne et les Alliés se disputèrent la région pour l'implantation de stations météorologiques. Vers la fin du 20e siècle, le tourisme commençait à se développer à Svalbard et de nombreuses stations de relais de satellites ont été installées sur place.
En 2004, la Norvège s'est dotée d'un système de communication par fibre optique de 1 400 kilomètres la reliant à l'archipel de Svalbard. En février 2008, le Svalbard Global Seed Vauld, un immense dépôt de semences destiné à la conservation de semences est ouvert à Svalbard.
L'île Jan Mayen quant à elle fut découverte quelques siècles plus tôt par le moine irlandais Brendan qui sillonna ses côtes au 6e siècle. Les baleiniers néerlandais et britanniques étaient déjà présents sur l'île au 17e siècle. En 1921, une station météorologique fut construite sur la côte sud de l'île. Après l'annexion de celle-ci par l'Institut météorologique norvégien en 1922, le Royaume de Norvège acheta le site à ses nombreux propriétaires pour régler les litiges de propriété. L'île a également connu une brève occupation allemande au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Les villes principales : Longyearbyen, la capitale administrative de l’archipel de Svalbard est la ville à ne surtout pas manquer pour ceux qui veulent faire du tourisme à Svalbard et île Jan Mayen. Elle se situe au nord-est de l'île principale et abrite d'innombrables attractions. Les différentes infrastructures de la ville permettent aux visiteurs de varier les plaisirs durant leur séjour. Les piscines et les stades s'adressent particulièrement aux plus sportifs. Pour des vacances en groupe, il n'y a rien de tel que de se retrouver au cinéma pour profiter d'un bon film en famille. Les noctambules ne sont pas non plus en reste grâce notamment aux discothèques, bars et restaurants qui foisonnent dans la ville.
Tirant son nom de l'opérateur radio russo-norvégien Guennadi Nikititch Olonkine, Olonkinbyen est l'unique ville de l'île Jan Mayen. Les seuls habitants de la ville sont une communauté de quelques scientifiques spécialisés dans l'observation des phénomènes météorologiques. Le gouvernement norvégien a récemment mis la majeure partie de l'île sur la liste des réserves naturelles. L'on peut également y visiter Ny Alesund, une ancienne cité minière norvégienne et un important centre de recherches scientifiques national et international, ou encore Hornsund, la station de recherche polonaise.

Quand partir ? : Entre mi-avril et mi-août, l'on peut admirer à Longyearbyen le soleil du minuit. La température durant cette période affiche une moyenne de 6°C. Il s'agit de la meilleure saison pour visiter l'archipel.

Modalités de départ : Ne faisant pas partie de l'espace Schengen, tous les visiteurs doivent se munir d'une carte nationale d'identité ou d'un passeport en cours de validité pour visiter le Svalbard et l'île Jan Mayen.
Autres informations utiles : Le courant y est à 220 V. Les prises sont de type européen donc pas besoin d'adaptateurs. À la bibliothèque de Longyearbyen, l'on peut avoir gratuitement accès à des ordinateurs connectés à internet.



Croisières Région Arctique

Toutes nos croisières Svalbard Et Île Jan Mayen

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h