> Croisière Myanmar

Croisière Myanmar

Population : Disposant d'une superficie totale de 678 500 kilomètres carrés, la Birmanie compte sur son territoire un peu plus de 54 584 000 habitants d'après les statistiques de 2012. La densité de la population est d'environ 79,5 habitants au kilomètre carré. Celle-ci se compose de 7 races nationales à savoir les Shans, les Chins, Kachin, Rakhine, Môns, les Karens et les Karenni. La majorité ethnique est composée par les Birmans de souche représentant 68% de la population. Les Shans viennent derrière les Birmans avec 9% des habitants suivis de près par les Karens et Rakhines réunissant chacun 7 et 4% de la population. Les Chin, les Indiens, les Môns et les autres ethnies constituent la minorité en Birmanie. La population birmane a une espérance de vie de 65,24 ans et 67,5% des habitants ont entre 15 et 64 ans. Avec un taux d'accroissement naturel de 1,07%, l'indice de fécondité est de 2,23 enfants par femme. Le birman est la langue officielle du pays.

Religion : La population birmane est en majorité croyante. La religion dominante est le bouddhisme theravada, la forme du bouddhisme la plus pratiquée dans la région de l'Asie du Sud-est. Cette confession réunit, d'après les dernières statistiques, près de 89% de la population et est pratiquée essentiellement par les Bamar, Rakhine, Mon, Shan et les Chinois. Le christianisme ne réunit que de 4% des habitants dont une grande majorité de protestants. La plus grande communauté chrétienne de la Birmanie se trouve parmi les Kachin, Kayin, Eurasiens et Menton. L'islam, de la branche sunnite, est aussi présent dans le pays et regroupe 4% de la population. La communauté hindoue fait également partie de la minorité religieuse du pays.

Histoire : Les Môns seraient les premiers hommes à avoir peuplé la Birmanie vers le 3e millénaire avant notre ère. Ils entrèrent en contact avec des moines bouddhistes vers le 2e siècle avant notre ère d'où la forte influence de la culture bouddhiste sur tout le territoire . C'est en 849 que les Birmans commencent à s'installer au nord de l'actuelle Birmanie où ils fondent le puissant royaume de Pagan. Le roi Anawrahta procéde à l'unification de toute la Birmanie en prenant la ville de Thaton en 1057. Après la chute du royaume de Pagan, le pays fut divisé jusqu'à l'arrivée au pouvoir de la dynastie Toungou qui réunifia la Birmanie en 1613 en repoussant les menaces portugaises. La dynastie s'est éteinte en 1752 après la rébellion de Pégou contre le royaume d'Ava. En conquérant l'Assam en 1824, la dynastie Konbaung attire l'attention des Britanniques qui prennent le contrôle du pays en 1885 après avoir livré trois guerres contre la Birmanie. Celle-ci devient alors une province de l'Inde britannique. Avec l'appui de l'Empire du Japon, Aung San et ses compagnons des « Trentes Camarades » réussissent à obtenir l'indépendance de la Birmanie le 1er août 1943. Ba Maw est nommé chef du nouvel État de la Birmanie. Après la Seconde Guerre mondiale, la défaite du Japon est suivie par la mise en place d'une administration militaire et la poursuite pour « trahison » d’Aung San. Ce dernier meurt le 19 juillet 1947, victime d'assassinat. Quelques mois plus tard, le 4 janvier 1948, la Birmanie accède à l'indépendance. Entre 1962 et 1990, deux dictatures militaires ont raison de la stabilité politique et économique du pays. Le régime dictatorial ne prend fin qu'en 2011 avec la dissolution de la junte militaire et la libération du leader de l'opposition Aung San Suu Kyi, la fille de Aung San et fondatrice de la Ligue nationale pour la Démocratie.

Les villes principales : Désignée capitale de la Birmanie en 2005, Naypyidaw est le point de départ idéal pour visiter la Birmanie. Située en plein centre du pays, elle abrite de nombreux terrains de golf, deux magnifiques stades pouvant accueillir jusqu'à 30 000 personnes ainsi qu'un site exceptionnel, le National Land Marks Garden. Ici se trouvent les répliques des monuments des différentes régions du pays.
Rangoon, l'ancienne capitale, possède également un patrimoine particulièrement riche comme le Mémorial aux Alliés, la Pagode Shwedagon et la Cathédrale Sainte-Marie d’Yangon. La ville tient surtout son charme de ses innombrables édifices de style bouddhiste. L'on peut y visiter entre autres le Musée national de la Birmanie dédié à l'histoire et aux arts anciens ainsi que le Musée du service de défense.

Quand partir ? : La meilleure période pour passer ses vacances dans le pays se trouve entre novembre et février.

Modalités de départ : Le visa permettant de faire un peu de tourisme en Birmanie est valable seulement 3 mois après son émission et 28 jours sur place. Les enfants dont le nom figure encore sur le passeport de leurs parents doivent aussi avoir un visa séparé.
Aucun vaccin n'est obligatoire pour visiter le pays. Il est cependant recommandé de mettre à jour les vaccins universels : diphtérie, tétanos, polio, hépatites A et B, coqueluche et contre la fièvre typhoïde.



Toutes nos croisières en Asie

Toutes nos croisières Myanmar

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h