> > Croisière Japon

Croisière Japon

Le Japon signifie en nippon « Soleil levant » ce qui refléte bien la situation de ce pays situé à l'extrémité orientale du vaste continent asiatique. Il suscite chez les étrangers une intense curiosité avec l'image d'une geisha silencieuse et le cône parfait du Fuji-Yama. Bien que connus du voyageur vénitien Marco Polo (1254-1324) et des missionnaires jésuites notamment, le Japon et son peuple conservérent leur mystére jusqu'à l'«ouverture» forcée du pays au milieu du XIX siécle, la vieille civilisation survécut à l'assaut des influences étrangéres et opéra un tournant décisif pour se moderniser. Chez les Occidentaux, les Japonais acquirent une réputation de peuple propre, industrieux, courageux et intelligent. A ce jour, le Japon n'a toujours pas atteint la puissance touristique de la Chine ou de l'Inde mais ses atouts sont suffisamment nombreux pour le faire figurer dans le peloton de tête des pays d'Extrême-Orient.

Population : Lorsqu'on parle du Japon et de sa population on pourrait dire qu'il est surpeuplé… en effet, quatre habitants sur cinq vivent dans les villes et Tokyo, la capitale qui est un exemple significatif, a une population qui atteint 26 500 000 habitants.

Religion : La religion au japon est présente presque à chaque coin de rue. En fait il est quasiment impossible de dissocier religion et croyance, foi et conformisme social, rite et coutume. Il n'existe pas une, mais plusieurs religions chacune d'entre elles pouvant se diviser en plusieurs courants s'influençant les unes les autres. Leur réalité est particuliérement complexe et difficile à saisir. On pourra tout de même noter que le shintoïsme est une vieille religion qui n'appartient qu'au Japon et qui a pris, au fil des siécles, un caractére nationaliste. Il partage avec le bouddhisme l'assentiment quasi unanime des citoyens.

Histoire : En 300 av J.C., le royaume yamato, adorateur du soleil, unifie la nation par la conquête et les alliances puis vers 538, le bouddhisme est introduit au Japon, dont il devient la religion d'état. Pendant de longs siécles, les shoguns vont marquer l'histoire du pays, qui reste fermé à toute influence étrangére. En 1867, le shogun Keiki quitte le trône impérial et l'empereur Meiji reprend le contrôle du pays. Il va lancer trés rapidement le pays sur la voie de la modernisation et de l'occidentalisation. Dés 1868, le Japon s'ouvre à l'occident. Entre 1904-1905 a lieu la Guerre russo-japonaise. Dix ans aprés sa victoire sur les Chinois, le Japon fait la preuve de sa force. Avénement de l'empereur Hirohito qui accéde au trône en 1926. On assiste à la montée du nationalisme et du mécontentement social ; les militaires voient leur pouvoir renforcé.
7 décembre 1941 - Aprés avoir signé un pacte tripartite avec l'Allemagne et l'Italie, il attaque par surprise Pearl Harbor.
Aût 1945 - Le Japon recule sur tous les fronts, l'Union soviétique lui déclare la guerre, deux bombes atomiques sont lâchées par les Etats Unis sur Hiroshima et Nagasaki : l'empereur Hirohito annonce la reddition sans conditions de son pays, qui sera occupé jusqu'en 1952 par les forces alliées.
Années 90 - Les certitudes semblent vaciller ; la croissance économique est stoppée. En 1995, un tremblement de terre frappe Kobé (6500 morts), les adeptes d'un culte millénariste lancent une attaque au gaz empoisonné dans le métro de Tokyo... Le pays est sur la voie du changement. Fin 2000, le Japon entre en récession. Le taux de chômage est de 4,7%, le plus élevé depuis 50 ans. Les faillites et les scandales financiers ébranlent la confiance des Japonais dans les grandes entreprises qui avaient fait la fortune du pays depuis l'aprés-guerre. En 2002 Tokyo accueille la Conférence internationale pour la reconstruction de l'Afghanistan ainsi que la coupe du monde de football, avec la Corée du Sud. En septembre 2005, Koizumi et son parti libéral-démocrate sont largement reconduits à l'issue des législatives.

Tokyo : une ville surpeuplée qui est devenue l'un des plus grands centres commerciaux, industriels et culturels du monde. C'est actuellement la troisiéme plus grande ville du monde avec quelque 8.355.000 habitants entassés sur 578 km². Sa densité est aussi l'une des plus fortes du globe : 14.000 habitants environ au kilométre carré. Le surpeuplement constitue donc l'un des problémes majeurs de Tokyo. Un taux d'activité élevé, lié à la prospérité nationale, contribuent à préserver l'ordre public. Cependant la vie quotidienne à Tokyo peut manquer de confort. Il est de notoriété publique que ses hôtels sont de véritables cages à lapins dont les chambres ont tout de "l'armoire à classeurs". A Tokyo, il est rare de trouver un logement prés du centre. Tokyo posséde l'un de meilleurs systémes de transport public du monde, avec des kilométres d'autoroutes, et un dense réseau privé et public de lignes de métro souterraines et de surface, dont la fameuse liaison " monorail" avec l'un des deux aéroports internationaux de Tokyo, et des lignes d'autobus. Cette ville est intéressante par les contrastes qu'elle offre : le promeneur passera des quartiers modernes (Century Tower) à des maisonnettes avec jardinet qui n'ont jamais changé même si la folle évolution actuelle de l'urbanisme les menaçait.
En ce qui concerne l'architecture : le Palais impérial moderne, qui se trouve dans les parcs du centre de Tokyo, s'éléve sur le site du château d'Ieyasu et intégre les portes et les fossés intérieurs qui ont survécu. Certains bâtiments ont conservé quelques murs, portes ou autres éléments du passé. Ainsi le temple dAsakusa Kannon, l'un des temples les plus vénérés de la ville, qui fut érigé au VI e siécle. a pris place dans des bâtiments reconstruits entre 1955 et 1973. Quant au sanctuaire Meiji, lieu de pélerinage du nouvel an, doté d'un magnifique torii (porte de cérémonie), il fut reconstruit en 1958. Dans quelques quartiers résidentiels du centre de Tokyo subsistent des maisons en bois à un ou deux étages, dominées par d'énormes tours d'habitation. Plus typiques du Japon moderne sont le quartier Marunouchi, le principal centre des affaires, avec ses imposants buildings, ou les magasins et night-clubs colorés de Ginza, le quartier des loisirs, plus au sud. Un musée à ne pas manquer est le Tokyo National Museum, qui renferme des collection de l'art traditionnel japonais.
Pour les amateurs de grands centres urbains, ne pas rater Tokyo, Osaka et Nagoya. Ceux qui préférent les villes historiques : Kyoto et Nara, mais aussi les villes de samouraïs enfouies dans les montagnes comme Takayama ou au nord du pays à Kakunodate les intéresseront. Pour les amateurs de randonnées : l'ascension du mont Fuji en été, l'ancienne route du Tokaido qui relie Tokyo à Kyoto, les montagnes sacrées du Tohoku. Pour les plus beaux jardins, rendez-vous à Kanazawa, Okayama et Kyoto bien sûr.
La ville de Nagasaki (sur l'île de Kyushu) bien que victime de la seconde attaque nucléaire pendant la Seconde Guerre mondiale, a gardé beaucoup de son charme d'antan avec ses temples chinois adossés aux flancs des collines.
On le sait moins mais le Japon a aussi ses perles du Pacifique. Enclave militaire des Etats-Unis, Okinawa a néanmoins gardé des côtes sauvages, des plages désertes de sable blanc, des vestiges des châteaux des anciens rois du royaume des Ryukyu et des spécialités gastronomiques particuliéres, notamment une variété de concombre amer et un alcool trés fort, le awamori. C'est un lieu trés prisé des jeunes Japonais qui viennent y faire du surf ou du farniente dans les grands hôtels. Outre l'île principale d'Okinawa, il ne faut pas négliger les îles plus sauvages de Ishigaki et Iriomote.
La piété japonaise se perçoit dans le bouddhisme et le shintoïsme. En effet, de nombreux temples (sanctuaire d'Ise pour le shintoïsme) se reconnaissent autour du Daibutsu, figuration du Bouddha. On le retrouve dans la montagne sacrée que constitue le mont Koya, qui renferme le plus important temple bouddhique du Japon et le plus grand temple en bois du monde : le Todai-ji.

Quand partir ? Les périodes d'avril à juin et de septembre à novembre sont les plus ensoleillées et les plus attractives pour la flore (les cerisiers sont en fleurs début avril). Climat : avec plus de 3000 îles s'étendant sur plus de 3800 km, la présente de la Sibérie proche et de différents courants marins, le Japon est une terre au climat contrasté et varié allant tout à la fois du climat boréal au climat sub-tropical voir tropical avec d'importantes amplitudes thermiques.

Modalités de départ Passeport suffisant, valable encore 6 mois aprés le retour. Billet de retour ou de continuation exigible.



Toutes nos croisières Asie

Croisières Japon en promo

Toutes nos croisières Japon

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h