> > Croisière Îles Vierges Americaines

Croisière Îles Vierges Americaines

Population : Achetées par les États-Unis aux Danois en 1917, les îles Vierges américaines comptaient en 2010 quelque 106 405 habitants. Occupant une superficie totale de 352 km², la densité de la population est d'environ 302,29 habitants par km², la quasi-totalité vivant en milieu urbain. L'île de Saint-Thomas est la plus densément peuplée avec ses 51 634 habitants pour une terre de 83 km² seulement. Les insulaires des îles Vierges américaines sont composés de peuples d'origines ethniques différentes. Les Noirs, descendants d'anciens esclaves africains, sont majoritaires à plus de 76%. Les Blancs aux origines européennes forment le deuxième groupe ethnique le plus important des îles et regroupent 13,1% des habitants. La minorité quant à elle est formée par les Métis à 3,5%, les Asiatiques à 1,1% et les autres communautés ethniques à 6,1%. Avec un âge médian de 40,9 ans, environ 64,5% de la population ont entre 15 et 64 ans et pour une espérance de vie à la naissance de 79,47 ans. La langue officielle dans les îles Vierges américaines est l'anglais. Il est parlé par environ 75% de la population et comprend l'anglais standard et le créole anglais. L'espagnol y est utilisé par 16,8% des habitants et le français incluant le créole français par 6,6%. Un peu moins de 2% des insulaires des îles Vierges américaines parlent d'autres langues.

Religion : Les insulaires des îles Vierges américaines sont en majorité des chrétiens. Le protestantisme est la confession dominante et réunit 59% de la population. Environ 42% d'entre eux sont membres de l'Église Baptiste et 17% épiscopaliens. L'Église Catholique romaine est la deuxième communauté religieuse des îles et regroupe 34% des habitants. Les 7% restants constituent la minorité religieuse des îles Vierges britanniques comprenant ceux qui pratiquent l'hindouisme et l'islam.

Histoire : Comme dans la plupart des îles antillaises, les Amérindiens Arawaks et Caraïbes sont les premiers habitants des îles Vierges américaines. Le grand navigateur Christoph Colomb fut le premier Européen à avoir découvert les îles en 1493 qu'il baptisa les « Onze Mille Vierges ». Dès l'arrivée des premiers colons sur l'archipel, la population indigène fut quasiment décimée. Seuls quelques-uns des Amérindiens arrivèrent à survivre. Durant les deux siècles suivants, les Français, les Espagnols et les Anglais ainsi que les pirates ont visité l'archipel sans s'y installer. En 1672, la Compagnie de la Guinée et des Indes Occidentales de Danemark prit possession de l'île de Saint-Thomas et baptise son port Charlotte-Amalie en hommage à la reine danoise. Ce fut au tour de Saint John de tomber entre les mains des Danois. L'unification des trois îles n'eut lieu qu'en 1733 après le rachat de l'île de Sainte-Croix aux Français par le Danemark. Cet événement marqua le début d'un essor considérable de la production de cannes à sucre de l'archipel qui était assurée par la main-d'oeuvre esclave. Vers la fin du 18e siècle, environ 78% des insulaires des îles Vierges américaines étaient des esclaves pour une population totale de 33 000 habitants.
L'abolition de l'esclavage en 1848 eut pour conséquence la fin de la prospérité économique des Indes Occidentales danoises. En 1917, les États-Unis rachètent les îles pour 25 millions de dollars pour sa situation stratégique verrouillant l'accès au canal de Panama. 53 ans plus tard, l'archipel se dote de sa propre loi et devient un État associé aux États-Unis. Au même moment, le secteur touristique des îles Vierges américaines décolle et devient la plus importante ressource locale.

Les villes principales : Charlotte-Amalie, une charmante ville portuaire située sur l'île de Saint-Thomas peut idéalement servir de point de départ du tourisme aux îles Vierges américaines. Se balader dans ses ruelles pittoresques jalonnées de maisons colorées est une excellente façon de prendre le pouls de la ville. Avec le Fort Christian et son musée, le Château de Blackbeard, la Nisky Moravian Church et la maison de Pissaro, les passionnés d'histoire n'ont pas le temps de s'ennuyer à Charlotte Amalie.
Christiansted, l'ancienne capitale des Indes Occidentales de Danemark, tout comme Frederiksted, vaut aussi le détour pour leur patrimoine historique et pour leur calme. Elles se trouvent sur l'île de Sainte-Croix, très appréciée des amoureux de la nature pour son immense forêt tropicale.

Quand partir ? : Jouissant d'un climat tropical, les îles Vierges américaines arborent des températures agréables tout au long de l'année. Le mercure oscille en permanence entre 24 °C et 28 °C. La meilleure période pour visiter les îles Vierges américaines se trouve entre mi-décembre et début mai.

Modalités de départ : Pour les ressortissants français, un passeport en cours de validité suffit pour entrer sur le territoire des îles Vierges américaines si le séjour ne dépasse pas 90 jours. Au-delà de 3 mois, le visa est obligatoire et coûte au total environ 140 comprenant le prix du timbre et le droit de chancellerie.



Toutes nos croisières Caraïbes

Croisières Îles Vierges Americaines en promo

Toutes nos croisières Îles Vierges Americaines

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h