> > Croisière Hongrie

Croisière Hongrie

Population : En Europe centrale, la Hongrie revêt tous les aspects d'une nation hétéroclite. Encore marqué par la crise démographique des années 80, le pays ne maîtrise pas totalement le taux de natalité décroissant enregistré depuis lors. C'est ainsi que la « minorité nationale » occupe une part belle du territoire, avec les Hongrois d'origine allemande en première liste. Installés non loin de la frontière ouest avec le fleuve du Danube, ces petites communautés se retrouvent également à Budapest et dans la haute région du Mecsek. Parmi les 11 autres nationalités étrangères habitant la Hongrie, les Slovaques, les Roumains, les Polonais, les Arméniens, les Serbes et les Ruthènes sont présents en nombre dans les zones frontalières du sud-ouest, du sud-est et dans le département de Békés. Les Hongrois de souche parsèment toutes les régions et les terres au-delà des frontières nationales, en Transylvanie et en Roumanie en l'occurrence. Selon les statistiques exploitées en 2011 par la Banque mondiale, la population totale de la Hongrie est estimée à près de 9 972 000 avec une densité moyenne de 112 habitants au kilomètre carré.

Religion : Fondée par Saint-Étienne, la Hongrie est un pays catholique. Élevé au rang de religion d'État dès l'an 1000, le christianisme tient une place de choix dans la société hongroise. Les chrétiens comme les minorités religieuses cohabitent sans contraintes dans toutes les régions. Plus de 55% des Hongrois sont catholiques. Les protestants représentent près de 20% de la population. Les religions non chrétiennes sont minoritaires avec moins de 1%.

Histoire : La Hongrie, l'ancienne Pannonie, est peuplée depuis le haut Moyen âge. Les peuples semi-nomades s'y installent en premier lieu. Ils vivent surtout du commerce et de l'élevage de bovins. Les Chinois, les Scythes et les Européens occidentaux y arrivent en masse suivis des Thraces, des Celtes, des Dalmates. La Hongrie devient par la suite colonie de l'Empire romain sous le règne de l'empereur Auguste. La fertilité des terres suscite la convoitise des grands exploitants agricoles. Les régions riches en sources thermales sont exploitées dès cette époque. Les premières routes pavées sont tracées. Une partie de la fameuse « route de l'ambre » est aujourd'hui encore visible à Szombatherly. Les anciens thermes romains sont des curiosités touristiques à part entière en Transdanubie, à Buda, à Sopron et à Pécs. Les vagues de migrations ont commencé vers le 7e siècle, avec l'arrivée des tribus magyares sur le moyen Danube. S'ensuivent les peuples turcs, les Slaves et les Iraniens. Maints combats sont menés, disputant le territoire. Pour se protéger des invasions, les Magyars fuyaient l'intérieur des terres pour s'installer sur la plaine du Danube. Ils suivent les chemins des peuples iraniens menant vers l'Oural et l'Asie centrale. Redoutables guerriers, les Magyars vivent d'élevage de pillages. Ils conquièrent certains pays de l'Europe centrale jusqu'en Europe occidentale, menant des batailles sans relâche en Allemagne, en France et en Italie. En l'an 955, leur bataille se solde par une défaite. Ils décident alors d'arrêter la guerre et de se mêler aux autres populations dans le bassin du Danube. Le royaume de Hongrie connaît une terrible invasion tatare en l'an 1241. Pour y faire face, il s'intègre au royaume de la Croatie, de la Slavonie, de la Serbie. De petites formations étatiques voient le jour jusqu'au-delà des frontières en Transylvanie et en Moldavie. Le phénomène s'étend jusqu'aux confins de l'Adriatique et de la mer Noire. Les premières grandes villes, les forteresses et les premières cathédrales sont érigées.

Les villes principales : Budapest, la capitale, a subi au cours de son histoire les invasions des anciens peuples. Elle s'enorgueillit de posséder les plus beaux monuments historiques de tout le pays. Musées et édifices religieux ornent les rues du centre historique. Parmi les plus emblématiques figurent l'église Mathias, de Parlement, l'Académie des Sciences et le palais de justice. Dans un contexte d'excursions en pleine nature, le parc Millénaire est incontournable. Pour découvrir la plus grande synagogue d'Europe, l'on rejoint l'ancien quartier juif. Richissime ville agricole posée à l'est de la Hongrie, Debrecen mérite amplement un détour. Important centre commercial, elle abrite de nombreuses boutiques idéales pour les journées de shopping. Aussi ville d'histoire, elle égrène de surprenants édifices historiques baroques et néoclassiques. Miskolc est le lieu-dit des escapades gastronomique en Hongrie. Spécialisée dans le commerce des fruits et du vin, la ville héberge moult restaurants de prestige où prendre le temps de siroter l'un des grands clos de la région nord-est du pays.

Quand partir ? : Avec son climat continental, la Hongrie présente des hivers rigoureux et des étés chauds. La période idéale pour y séjourner correspond aux intersaisons courtes de juin à septembre. Les températures plus fraîches permettent de visiter la Hongrie à toutes heures.
Se trouvant sur le même fuseau horaire que la France, la Hongrie n'enregistre pas de décalage horaire par rapport à l'Hexagone.

Modalités de départ : Une carte d'identité suffit par ailleurs pour le tourisme en Hongrie.



Croisière sur le Danube

Croisières Hongrie en promo

Toutes nos croisières Hongrie

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h