Croisière Grenade

Population : La Grenade est une île des Antilles située au nord de Trinité-et-Tobago. Elle compte environ 104 000 habitants en 2012 pour une superficie totale de 344 km², soit une densité de 258 habitants au km². La majorité des habitants de Grenade sont des descendants africains à 82%. La population métissée constitue 13% de la population grenadienne. Les 5% restants sont des Européens (2%) ou des Indo-Pakistanais (3%), qui ne sont autres que des descendants de colons ou ceux de la main-d’œuvre employée sur l’île après l’abolition de l’esclavage. Une petite minorité conserve des origines arawak ou Caraïbes.

Religion : Les Grenadiens pratiquent le catholicisme à 53%. L’Église anglicane détient 13,8% de fidèles, et les autres religions protestantes 33,2%.

Histoire : Les Caraïbes ont été les premiers habitants de Grenade avant sa découverte par Christophe Colomb en 1492. L’île est alors baptisée Concepcion. En 1650, elle est rachetée aux Anglais par une compagnie française du cardinal Richelieu. Elle reste sous domination française avant de devenir territoire britannique en 1763 par le traité de Paris destiné à mettre un terme à la Guerre de Sept ans. En 1779, l’île repasse sous la domination française par la force, mais les Britanniques ne se laissent pas faire et la reprennent aux Français. De nouveau, un accord est signé entre les deux camps, le traité de Versailles en 1783. Une révolte profrançaise éclate en 1795, incitée par Victor Hugues mais les Britanniques gardent le contrôle. L’île devient une province de la Fédération des Indes occidentales entre 1958 et 1962, mais celle-ci disparait rapidement.
Grenade devient un État indépendant en 1974 et intègre le Royaume du Commonwealth. L’île met à la tête de son gouvernement Eric Gairy qui fait preuve d’autoritarisme. Un coup d’État éclate en 1979 et le Gouvernement révolutionnaire du peuple de la Grenade est mis en place par Maurice Bishop. Celui-ci se rapproche du régime cubain au grand mécontentement des pays voisins. Bishop est arrêté et exécuté en 1983. Le pouvoir passe alors aux mains de l’armée, mais la coalition menée par les États-Unis envahit l’île. Des élections ont lieu en 1984 dont sort victorieux le Nouveau Parti national.

Les villes principales : Saint George’s, principal port du pays, est la capitale de Grenade et recense plus de 30 % de la population. Son architecture marquée par les colonisations anglaises et françaises en fait une ville plutôt pittoresque. La localité se visite en quelques heures seulement, mais l’ambiance qui y règne donne envie de s’y attarder davantage. En forme de fer à cheval, le port de Saint George’s — le Carénage — est le pôle des activités maritimes. Les maisons en bois ont laissé place à des demeures en brique de style géorgien après deux incendies survenus au 18e siècle. La place du marché est l’endroit le plus vivant de la ville avec ses couleurs et son ambiance. Elle est l’endroit recommandé pour acheter des produits locaux ou pour rencontrer les habitants. Après avoir été utilisé comme prison puis hôtel, le Musée national abrite aujourd’hui de précieux objets rappelant l’histoire de l’île. Saint George’s abrite également les deux forts de Grenade qui révèlent des points de vue exceptionnels sur la ville. Du côté de Richlond Hill se trouve le fort Frederick, construit en 1791. Surplombant le port, le fort George accueille l’État-major de la Police royale. Les magnifiques églises du 19e siècle que compte la ville valent également le détour. Parmi elles se distinguent particulièrement le presbytère de Saint Andrew’s, l’Église catholique romaine et l’Église anglicane de Saint George’s.
L’île de Carriacou, la plus grande et la plus septentrionale de l’archipel, constitue une halte immanquable à Grenade. Elle déroule de magnifiques plages concentrées autour d’Hillborough, idéales pour passer un moment de farniente en toute tranquillité. Il est aussi possible d’y visiter un musée. Les passionnés de navigation pourront y observer les méthodes de construction des bateaux locaux. Leurs chantiers sont installés à même la plage de Windward, du côté nord-est de l’île, ainsi qu’à Tyrrel Bay. Les constructeurs de bateaux locaux ont hérité leur savoir-faire des émigrants écossais qui ont débarqué au 19e siècle. Un séjour à Carriacou permet de profiter de belles balades pour visiter des ruines de sucreries et profiter des points de vue exceptionnels sur les hauteurs.
Accessible en bateau depuis Paradise Beach, l’île de Sandy Island offre une agréable tentation au large avec ses nombreux palmiers typiques d’une carte postale.

Quand partir ? : La période située entre décembre et mai, correspondant à la saison sèche, est la meilleure saison pour visiter la Grenade. De juin à novembre s’étend la période des pluies, à éviter sauf pour assister au Carnaval du mois d’aout.

Modalités de départ : Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour faire tourisme à la Grenade. Ils doivent juste se munir d’un passeport en cours de validité de 6 mois après la date de retour.



Croisières pas cher Caraibes

Croisières Grenade en promo

Toutes nos croisières Grenade

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h