> > Croisière Estonie

Croisière Estonie

Population : Pays d’Europe du nord situé à l’est de la mer Baltique et au sud du golfe de Finlande, l’Estonie recense 1 282 963 habitants en 2011 pour une superficie de 43 698 km². Sa densité est donc de 31 habitants au km². Depuis la fin des années 1990, la démographie est en nette régression à cause d’un faible indice de fécondité et du départ d’une partie de la population. Les 93,5% de la population estonienne se composent majoritairement d’Estoniens et de Russes, avec 67,9% pour les Estoniens de souche et 25,6% pour les russophones. Les Ukrainiens composent 2,1% de la population estonienne, ensuite les Biélorusses avec 1,3%, les Finnois avec 0,9%. Les Tatars, les Lettons et les Polonais représentent chacun 0,2% de sa population, et les Juifs, les Lituaniens et les Allemands 0,1% chacun.

Religion : L’église évangélique luthérienne d’Estonie est la plus importante institution religieuse du pays. 13,6% des Estoniens, en particulier les Estoniens de souche, appartiennent à cette confession d’après un recensement effectué en 2000. 12% de la population adulte appartiennent à la confession orthodoxe selon les statistiques en 2000. L’orthodoxie se divise entre l’église orthodoxe estonienne et l’église orthodoxe apostolique estonienne. La première est dépendante du patriarcat de Moscou et la seconde du Patriarcat œcuménique. 0,5% de la population sont adeptes du catholicisme, 0,5% sont baptistes et 0,3% témoins de Jéhovah. L’Estonie recense également des églises pentecôtistes et charismatiques, adventistes, méthodistes ainsi que l’église de Jésus-Christ des saints des derniers jours.

Histoire : L’Estonie est découverte par le peuple ouralien appelé les Estes en 2500 avant J.C. avant de subir de nombreuses occupations par les Russes du 10 au 12e siècle. En 1346, l’Estonie est cédée aux Allemands qui dominent le pays jusqu’au 15e siècle. Le pays est ensuite sous domination suédoise en 1721 avant d’être rattaché à la Russie.
A la suite de la chute du Tsar Alexandre III pendant l’entre deux-guerres, le pays devient autonome mais son Indépendance n’est acquise qu’en 1920.

Les villes principales : L’Estonie a pour capitale Tallinn, une ville russophone à 45% qui compte 400 000 habitants. Elle possède un port stratégique sur le golfe de Finlande qui en fait le centre politique, économique et industriel du pays. Ce port a fait l’objet de nombreuses occupations successives au cours des siècles. Danois, Suédois, Russes y sont passés, comme en témoigne l’architecture. C’est en visitant la Vieille Ville médiévale de Tallinn que s’apprécie tout le charme de cette ville, détruite en partie par les bombardements de 1944. Entre les rues pavées, les marchés médiévaux et les lampadaires en fer forgé, la magie opère totalement.
A 190 km au sud-est de Tallinn, Tartu est une ville très agréable et de surcroît une ville universitaire. Elle est dotée d’un grand centre commercial, d’un immense par cet de nombreuses rues piétonnes qui invitent à la flânerie. Elle est aussi un excellent point de départ pour partir à la découverte d’authentiques villages situés au bord du lac Peipus. Celui de Kallaste est accessible en une heure de trajet en bus. A ne pas manquer également, l’église de Saint Jean pour ses statues en terres cuites, le musée de l’Université de Tartu, la gare de Tartu entièrement construite en bois.
Narva est la troisième plus grande ville d’Estonie, située à l’extrême nord-ouest du pays. Elle abrite une forteresse remarquable, le seul monument de la ville qui a résisté au bombardement de 1944.
A 130 km au sud de la capitale estonienne se trouve la principale station balnéaire du pays, Pärnu, un important centre de commerce du Moyen Age. La ville double sa population pendant la période estivale. Elle réserve de belles découvertes aux passionnés d’histoire, d’art et de culture, comme l’imposante forteresse de Varbola, l’église Sainte Elisabeth et l’église baroque Sainte Catherine. Pärnu possède également de nombreux musées comme le musée d’Art moderne, le musée de Pärnu et le Théâtre Gallery. Quelques vestiges comme la Belle Tour du 14e siècle, la Porte de Tallin du 17e siècle et l’Hôtel de ville du Moyen Age témoignent de l’histoire de la ville.

Quand partir ? : L’été et la fin du printemps sont les meilleures saisons pour visiter l’Estonie. Les températures sont particulièrement clémentes de juin à septembre. Elles se maintiennent en moyenne autour de 18°C, mais peuvent atteindre 30°C pendant les chaudes journées d’été. En automne, le pays dévoile un magnifique paysage avec son panel de jolies couleurs, mais les pluies sont fréquentes. Pendant la saison hivernale, les températures oscillent entre 4 et -5°C, conditions idéales pour faire du ski.

Modalités de départ : L’Estonie fait partie intégrante de l’espace Schengen. Les ressortissants de l’Union Européenne et les Suisses qui souhaitent passer un séjour de moins de 3 moins en Estonie n’ont plus de formalités à remplir. Leur carte d’identité valide est le seul document requis. Les Canadiens doivent présenter leur passeport pour pouvoir faire du tourisme en Estonie, mais sont dispensés de visa si leur séjour n’excède pas 3 mois.



Croisière en Europe du Nord

Croisières Estonie en promo

Toutes nos croisières Estonie

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

0826 106 106

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h