> > Croisière Espagne

Croisière Espagne

Suite à la chute du régime de Franco, l'Espagne et son patrimoine culturel ont ouvert ses portes au monde entier. Les touristes l'en remercient. Si vous aimez les émotions fortes, partez à la découverte de cette terre ensoleillée, ses côtes qui alternent le sable fin aux rochers découpés, sa végétation luxuriante et les célébrations qui enflamment les âmes de la population et des touristes se côtoyant dans un esprit de bonheur. Evincé le cliché de destination balnéaire à bon prix, l'Espagne s'impose aujourd'hui comme une importante destination culturelle qui charme le visiteur avec un patrimoine artistique qui inclut Velazquez, El Gréco, Miro, Picasso, Dali et l'excentrique Gaudi, qui a fait de Barcelone, la fiére capitale catalane, un musée en plein air.

Population : En 2005 les espagnols étaient 44 108 530 avec une densité de 87,4 hab./km², repartis entre les 17 « comunidades autonomas ». Ces régions autonomes disposent d'une certaine indépendance qui, néanmoins, donne lieux à des désordres causés par les anhéles d'indépendance de certaines ethnies comme les basques ou les catalans.

Religion : L'Espagne est un pays catholique a 97% et elle garde aujourd'hui un esprit religieux trés fort qui se manifeste dans les célébrations religieuses dispersées dans la péninsule.

Histoire : Les premiers habitants de la péninsule furent les ibéres, suivis par les Phéniciens et les grecs. Le développement de l'empire romain n'épargne pas le riche territoire espagnol, où il restera jusqu'à la chute au 5éme siécle. Les barbares Vandales et Wisigoths profiteront de cette phase de transition pour s'installer en Espagne jusqu'à la conquête des musulmans, qui établirent un long royaume de 711 a 1492, quand le dernier califat de Grenade fut reconquis par les rois catholiques, Ferdinand de Aragon et Isabelle de Castille. La politique de cette monarchie fut dévouée à la conversion au catholicisme, menée avec violence contre les juifs et les musulmans. Grâce à la force du nouveau gouvernement mais surtout grâce à la découverte de l'Amérique de la part de Christophe Colombe, l'Espagne devient la premiére force mondiale. Suite au mariage entre Louis XIV et l'infante d'Espagne, la dynastie des Bourbons fut fondée dans le territoire espagnole, mais les années des Bourbons furent caractérisés par des nombreux conflits qui causérent la perte des colonies aux Amériques et les richesses y provenant. Le royaume s'affaiblit aussi à cause des luttes pour le trône de la part des deux familles et surtout à cause de l'occupation de Napoléon, au début du 19éme siécle qui causera des luttes trés sanglantes dans le pays. Deux républiques s'établissent : la premiére ne dure qu'un an, de 1873 à 1874, tandis que la seconde chasse le royaume de Bourbons en 1931, mais le Front Populaire gagne le pouvoir en 1936 et l'Espagne est soumise à la dictature de Franco qui ne termine qu'avec sa mort en 1975. Juan Carlos 1er devient le nouveau roi d'Espagne en donnant lieu à une politique trés libérale avec un pouvoir décentralisé. Le résultat est une énorme croissance de l'économie espagnole dans les derniéres 30 années, qui donne vie au « miracle espagnole ». Les socialistes remportent la victoire des derniéres élections législatives en 2004 avec Zapatero qui devient président du gouvernement.

Les villes espagnoles témoignent de la succession des diverses dominations au long des siécles et de la profusion d'art qui semble se générer naturellement des paysages ensoleillés, de l'exubérance et du génie d'une terre aussi riche.
Madrid, la capitale, garde un certain courant artistique dans ses musées trés réputés : le Musée du Prado, la Fondation Thyssen-Bornemisza et le centre Reina Sofia qui expose le célébre Guernica de Picasso. La Plaza Mayor et le Palais Royal constituent le noyau de la ville aux nuits trés mouvementées et infinies.
Barcelone, formidable balance entre tradition et avant-garde, côtoie le Barrio Gothique et les oeuvres architectoniques de Gaudi, (la Pedrera, el Parco Gaell et la Sagrada Familia) avec une population trés bruyante qui célébre la vie au long de las Ramblas.
La région andalouse accueille à son intérieur deux perles artistiques : Séville et Grenade. La premiére garde jalousement son immense cathédrale du 15éme siécle avec la tour de la Giralda et l'Alcazar, modéle d'art mudéjar (l'expression artistique des musulmans convertis aux christianisme). Le flamenco est né ici, ne ratez pas un spectacle au rythme de cette danse sensuelle et colorée ! Granada est souvent associée à l'Alhambra et aux jardins du Generalife : la beauté de ce trésor d'art moresque est époustouflante. Elle s'impose au dessus d'un promontoire qui domine la ville avec ses bains, son palais et la mosquée extrêmement bien conservée.
Palma de Majorque, la capitale de l'archipel des Baléares, est dominée aussi par l'architecture moresque, comme attestent le palais royal Almudaina et les bains arabes. Sa cathédrale, La Seu, en style gothique avec ses dimensions colossales, est la deuxiéme cathédrale espagnole aprés celle de Séville.

Quand partir ? Du printemps à l'automne : le climat est trés agréable, aussi bien à l'intérieur du pays que sur la côte. Cette derniére, par contre, risque d'être trés chargée et avec des températures plus élevées. Mais le climat fêtard de la « movida » espagnole offre son mieux dans la période qui va entre la Semaine Sainte et le mois d'octobre : les corridas, la course des taureaux à Pampelune, la « Tomatina » dans la région valencienne, le pélerinage à Saint Jacques de Compostelle à fin juillet.. Le bonheur est assuré!

Modalités de départ Pour les ressortissants de l'Union Européenne carte d'identité ou passeport en cours de validité obligatoire.



Croisières Canaries / Madère

Croisières Espagne en promo

Toutes nos croisières Espagne

Ok
Offre Special

Pour vous aider à preparer votre voyage, vous pouvez contacter notre service clientèle au

04 20 10 10 68

Lun-ven de 8 à 23h, Sam de 9 à 23h, Dim de 10 à 23h